Pourquoi aller voir une graphothérapeute, une ergothérapeute, une orthophoniste ou une psychomotricienne ?

Toutes ces professions sont complémentaires et non en opposition (je ne me fâcherai donc avec personne, je n'ai pas le temps pour cela !)


La graphothérapeute est une spécialiste de l'écriture : sa formation est basée sur la rééducation du geste graphique, conscient et inconscient.

L'ergothérapeute est un/une spécialiste des praxies (coordinations motrices volontaires, orientées vers un but et issues d'un apprentissage ). Accomplir des gestes simples et quotidiens peut s'avérer difficile pour certains d'entre nous (être dyspraxique rend la vie plus compliquée pour soi et pour son entourage !) . Lorsque les difficultés graphiques sont très handicapantes au quotidien, l'ergothérapeute peut vous aider à mieux vous servir d'un ordinateur. Il/elle peut également travailler sur les troubles de l'écriture.

L'orthophoniste est un/une spécialiste des troubles de la communication: il/elle travaille , entre autres, sur les troubles oraux (prononciation, bégaiement) et les troubles "dys" (dyslexie, dysorthographie...) Il/elle peut aussi travailler les troubles de l'écriture .

Le/La psychomotricien/ne est un/une spécialiste du développement global de la personne du mouvement et des difficultés rencontrées lorsque celui-ci n'est pas fluide ou automatique. Son objectif est d'harmoniser les fonctions motrices et intellectuelles de l'individu. La rééducation de l'écriture rentre dans ses compétences.


Tous ces professionnels ont le même objectif : faire progresser la personne

qui vient consulter pour l'aider à mieux vivre au quotidien.


On peut donc consulter ces différents professionnels pour les troubles de l'écriture et vous êtes libre de choisir. Le relationnel prendra une part prépondérante dans le choix de votre thérapeute, ainsi que les tarifs pratiqués (avec ou sans remboursements CPAM, aide éventuelle de votre mutuelle ou autre).