Je suis un adulte, c'est trop tard pour moi ?

Non, il n'est jamais trop tard ! nous évoluons en permanence, en fonction des aléas que la vie nous réserve. Observez votre écriture le matin , le midi et le soir : elle n'est pas identique et c'est normal, rassurez-vous !

* Après des moments difficiles (perte d'emploi, déception amoureuse, disparition d'un être cher), notre écriture peut s'altérer et nous paraître étrangère, voire difficile à produire.                 Quelques séances de graphothérapie peuvent vous aider à retrouver des écrits fluides.

* De nombreuses personnes souffrent physiquement dès leurs premiers écrits : c'est la crampe de l'écrivain. Elle apparaît dès les premières lignes et rend l'action douloureuse, voire impossible dans certains cas. Ces contractions musculaires involontaires détériorent également le capital "confiance" du scripteur  : écrire devient une véritable souffrance, tant physique que psychique.

Si vous pensez être dans cette situation, la graphothérapie peut vous aider à reprendre plaisir à écrire et ainsi contribuer à votre réussite professionnelle.